Le cuir, le bois, la corne et tous les autres matériaux naturels…

Bienvenue,

De nombreux matériaux composants un couteau, sont des matières nobles et naturels, qui sont sensibles à leurs environnements.

Ces matériaux peuvent réagir par rapport au milieu ambiant tel que la chaleur, l’humidité, la sécheresse etc…

Je vous conseille, par conséquent, de ne pas mettre votre couteau, au lave-vaisselle.

Mais vous pouvez laver le couteau à grande eau et le rincer. Par contre il faut l’essuyer de suite avec un chiffon doux et sec.

L’acier carbone :

Il s’oxyde naturellement, coupe très bien et s’aiguise facilement. Il ne faut pas le laisser au contact de l’humidité. La lame, va prendre des couleurs, allant du bleu, vers le gris au noir. C’est une réaction, normale de l’acier. L’acier carbone est interdit en restauration car il s’oxyde. C’est pourquoi, l’acier carbone est non alimentaire.

Le bois :

Le bois est un matériaux naturelle, qui très utilisé en coutellerie, pour réaliser des manches de couteaux. Tant qu’il n’est pas stabilisé, il réagit naturellement aux agressions divers de l’environnement dans lequel, il se trouve. Le bois peut se ternir, prendre des couleurs divers. Pour lui redonner de l’éclat, il faudra, le reponcer et le repolir.  La coloration que peux prendre le manche, peux très bien ne pas vous gêner.

La corne :

La corne est un matériaux naturelle, qui très utilisée en coutellerie, pour réaliser des manches de couteaux. Il ne faut pas laisser le couteaux en contact avec une chaleur direct, tel que la vitre d’une fenêtre, ou d’une source de chaleur, tel que, la cheminé ou la plaque de cuisson. Lorsque vous laver votre couteau, celui-ci ne doit pas être, immergé dans l’eau, mais être laver à la main, rincé et sécher de suite à l’aide d’un chiffon sec. Si la corne est ternie, il faudra repolir le manche.

Le cuir :

Le cuir fait partie de ces matériaux vivant, qui réagit à son environnement. Il peut avoir des couleurs différentes d’un étui à l’autre, peux comporter des défauts naturelles, qui sont liés à la vie, qu’a eu l’animal. Si le cuir prend une pellicule blanche, cela est dû, aux graisses du cuir, qui remonte à la surface. Dans ce cas, il faut passer un coup de chiffon dessus ou utiliser un sèche-cheveux. Un cuir de couleur clair, prendra des couleurs dans le temps face a son enivrement. 

Il en est de même pour tous matériaux naturels.

Je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Merci,

Coutellement vôtre,

Mikaël Trocherie.